Accueil
Désherbage Manuel
Désherbage Mécanique
Désherbage Thermique
Désherbage Infrarouge
Désherbage Eau chaude
Desherbeur mecanique DMC
Accessoires de débroussaillage
Groupes d' arrosage
Eclaté motopompe
Pulvérisateurs
Eclatés et notices
Aide et infos
Contrôle des pulvérisateurs
Offres WEB
Spécial Toiture
Groupe pour le deneigement et deverglacage par saumure
documentations et videos Cornu





 

 

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

CORNU sas
12 ZA de la Croix
St Mathieu
28320 Gallardon
FRANCE

Tél :  02 37 31 00 10
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

LA PROTECTION DE L'APPLICATEUR PHYTOSANITAIRE

 

Contrairement aux idées reçues, les voies respiratoires ne sont pas les seules à nécessiter une protection : la pénétration du produit dans l’organisme se fait aussi par la peau et les muqueuses. La protection assurée par les équipements de protection individuelle (E.P.I.) est donc nécessaire.
La contamination peut intervenir lors de tâches, telles que : préparation de la bouillie, application du produit, nettoyage du pulvérisateur, interventions dues à tous dysfonctionnements du pulvérisateur (buses bouchées,...). Pendant ces interventions, l’utilisateur va être directement exposé aux produits phytosanitaires. Après le traitement, tout contact avec des éléments pollués peut aussi être source de contamination indirecte : parcelles venant d’être traitées, pulvérisateur, tracteur... 

 

Se Protéger, une Obligation

Lorsque le port d’équipements individuels de protection est prévu par l’étiquetage sur les emballages de produits phytosanitaires, l’employeur est tenu de veiller à ce que ses salariés portent les équipements adaptés, notamment lors des opérations de préparation des bouillies et de leur application (décret 87361 du 27/05/1987 - décret 93.41 du 11/01/1993). Dans ce cadre, l’employeur doit mettre des équipements de protection adaptés et aux normes C.E., informer les salariés des risques, des conditions d’utilisation des équipements de protection, ainsi que les consignes particulières concernant ces équipements.
Il incombe au salarié de prendre soin de sa sécurité et de sa santé, ainsi que celles des autres personnes concernées par ses actes ou de ses omissions de travail (code du travail -article L 230-3).

 

Bien s'équiper pour bien se protéger

Mettre un vêtement adapté. L’utilisateur de produits phytosanitaires doit porter un vêtement de protection réservé à ce seul usage. Ce vêtement peut être une combinaison de travail, un vêtement de pluie, un vêtement de protection spécifique à l’activité de traitement phytosanitaire. Seuls ces derniers vêtements de protection spécifique sont efficaces contre les produits phytosanitaires (selon la norme européenne). Les plus connus sont les vêtements de protection étanches et lavables et les combinaisons à usage court (jetable).

Avoir un masque. Le masque complet (panoramique) protège les yeux et les voies respiratoires. Lors du port du demi-masque, les « lunettes masques « complètent bien la protection, en particulier contre les projections aux yeux pendant la préparation de la bouillie. Préférer des lunettes masques de protection étanches, anti-buée, avec des oculaires en résine polymérisée ou en acétate, qui garantissent contre certains produits agressifs.

S’équiper de gants. Les produits mis en contact direct avec la peau pénètrent dans l’organisme où ils sont véhiculés par le sang. Les gants sont la protection de base de l’utilisateur. Ils sont obligatoires pendant toutes les manipulations au moment du remplissage de la bouillie ou lors des interventions sur le pulvérisateur (buses bouchées, réglages,....). Il faut choisir des gants en nitrile ou néoprène dont la taille est suffisante pour protéger les avant-bras. Sur le plan pratique, il ne faut pas oublier d’avoir les mains propres et sèches avant de porter les gants, de couvrir les gants avec les manches du vêtement. Après l’utilisation, laver les gants avant de les enlever, les faire sécher et vérifier toujours leur état avant de les reprendre. On peut aussi penser à se protéger les pieds, notamment pour des utilisations spécialisées sous serre ou en milieu confiné. En tout état de cause, il faut porter des chaussures ou des bottes étanches ; il faut éviter les chaussures légères, confortables mais inefficaces.

 

Soyez raisonnable, protégez-vous !

 

 © Copyright 2017 CORNU SAS Tous Droits Réservés
plan du site
Devis site Internet