Accueil
Désherbage Manuel
Désherbage Mécanique
Désherbage Thermique
Désherbage Infrarouge
Désherbage Eau chaude
Desherbeur mecanique DMC
Accessoires de débroussaillage
Groupes d' arrosage
Eclaté motopompe
Pulvérisateurs
Eclatés et notices
Aide et infos
Contrôle des pulvérisateurs
Offres WEB
Spécial Toiture
Groupe pour le deneigement et deverglacage par saumure
documentations et videos Cornu





 

 

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

CORNU sas
12 ZA de la Croix
St Mathieu
28320 Gallardon
FRANCE

Tél :  02 37 31 00 10
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

COMMENT ÉTALONNER SON PULVÉRISATEUR ?

 

Pulvérisation grandes cultures

L’étalonnage du pulvérisateur (1) prépare celui-ci pour son utilisation et (2) permet de découvrir si les buses sont usées. Cette opération sert à s’assurer de la performance optimale des buses TeeJet®.

Équipement nécessaire :

  • Récipient d’étalonnage
  • Calculatrice
  • Brosse de nettoyage
  • Une buse neuve équivalente aux buses du pulvérisateur
  • Chronomètre ou montre dotée d’une trotteuse

ÉTAPE NUMÉRO 1 — Vérification de la vitesse du tracteur et du pulvérisateur

Pour effectuer une pulvérisation précise, il est essentiel de connaître la vitesse réelle du pulvérisateur. Les valeurs données par l’indicateur de vitesse et par certains appareils de mesure électroniques peuvent être inexactes en raison du patinage des roues. Vérifier le temps nécessaire pour parcourir une distance de 30 ou 60 mètres dans de la parcelle. Des piquets de clôture peuvent servir de points de repère permanents. Le piquet de départ doit se trouver suffisamment loin pour permettre au tracteur/pulvérisateur d’atteindre la vitesse de pulvérisation désirée. Maintenir cette vitesse pendant tout le parcours entre les points de repère de “départ” et “d’arrivée”. Les mesures les plus précises sont obtenues avec une cuve à moitié pleine. Voir le tableau sous les Formules Utiles  pour calculer la vitesse réelle.  Lorsque le régime et le rapport de boîte ont été identifiés, inscrire une marque sur le tachymètre ou l’indicateur de vitesse afin d’aider à maîtriser ce paramètre essentiel pour l’application précise de produits phytosanitaires.

 

ÉTAPE NUMÉRO 2 — Les éléments d’entrée

       Avant de procéder à la pulvérisation, 
       consigner les éléments suivants : 

    Exemple

 
       Type de buses sur le pulvérisateur 
       (Toutes les buses doivent être identiques)   
 -- 

Buse X

       Débit recommandé
       (indiqué sur l’étiquette du fabricant)
 --    190 l/ha
       Vitesse du pulvérisateur mesurée  --    10 km/h
       Écartement entre les buses  --   50 cm
 

ÉTAPE NUMÉRO 3 — Calcul du débit nécessaire des buses

Déterminer le débit des buses, en l/min, à l’aide de la formule.

Formule :

 

    

l/min

=

 l/ha x km/h x W

60.000

Exemple :

 

   

l/min

=

190 x 10 x 50

60.000

Réponse :
1,58 l/min

 

ÉTAPE NUMÉRO 4 — Réglage de la pression appropriée

Mettre le pulvérisateur en marche et regarder s’il y a des fuites ou des bouchages. Inspecter et nettoyer, au besoin, les buses et filtres à l’aide de la brosse. Remplacer un jeu d’une buse et d’un filtre par un jeu neuf identique sur la rampe du pulvérisateur.

Consulter le tableau approprié de choix des buses et déterminer la pression nécessaire pour obtenir le débit des buses calculé à l’aide de la formule à l’étape 3 pour la buse neuve. Tous les chiffres donnés dans les tableaux étant basés sur la pulvérisation de l’eau, des facteurs de conversion doivent être utilisés lorsque l’on pulvérise des solutions plus lourdes ou plus légères que l’eau.

Mettre le pulvérisateur en marche et régler la pression. Recueillir pendant une minute dans le récipient doseur le liquide pulvérisé par la buse neuve et mesurer le volume du liquide recueilli. Régler plus finement la pression jusqu’à obtenir un débit de 1,58 l/min.

Le pulvérisateur est à présent réglé à la pression correcte. Lorsqu’il fonctionne à la vitesse mesurée précédemment, il pulvérise alors le produit chimique au débit indiqué par le fabricant.

 

ÉTAPE NUMÉRO 5 — Vérification du système

Diagnostic de problèmes : À présent, il faut vérifier le débit de quelques buses sur chaque tronçon. Si le débit de l’une quelconque des buses est supérieur ou inférieur de 10 % à celui de la buse nouvellement installée, revérifier le débit de sortie de cette buse. Si une seule buse est défaillante, la remplacer par un jeu d’une buse et d’un filtre neuf et le système est alors prêt pour la pulvérisation. En revanche, si une deuxième buse s’avère défectueuse, remplacer toutes les buses sur la rampe toute entière. Cela peut sembler irréaliste, mais deux buses usées sur une même rampe sont une indication d’usure des buses amplement suffisante. Ne remplacer que quelques unes des buses usées fait courir de graves risques éventuels lors des applications.

 Pour toutes autres questions techniques, n'hésitez pas à nous contacter.

 
 

 © Copyright 2017 CORNU SAS Tous Droits Réservés
plan du site
Devis site Internet